• Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Salut Baptiste ! Bientôt l’heure des vœux, comment t’y prendras-tu ?

    -       Mais je n’ai rien à te souhaiter mon cher ami, ni à tous ceux qui lisent ce texte.

    Les vœux ne servent à rien tu le sais bien. Je n’en veux pour preuve que ceux que tu m’as envoyés l’an dernier en me souhaitant de m’enrichir… Rien ne s’est produit. Si tu devais recommencer, n’oublie pas de joindre le chèque dans l’enveloppe.

    Donc, je ne vous souhaite RIEN pour 2019. J’espère seulement vous voir en excellente santé, avec un grand sourire et un moral d’acier. Pour le reste je vous confie cette pensée de Steve Jobs :

    Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ne soyez pas prisonnier des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. Ne laissez pas le brouhaha extérieur étouffer votre voix intérieure. Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir. Le reste est secondaire. (Steve Jobs - Stanford University – 2005.)

    Et pour notre pays, je terminerai avec cette citation du Cardinal François Marty :

    « L’art de gouverner ne consiste pas à rendre souhaitable ce qui est possible. Il consiste à rendre possible tout ce qui est souhaitable ».

    31/12/2018

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Salut Baptiste ! Alors ça y est ? Le Président a parlé les gilets retournent au placard ?

     

    -       Je ne sais pas. C’est mitigé. Il y a les contents, il y a les partiellement insatisfaits, il y a les totalement déçus, il y a les jusqu’auboutistes.

     

    -       Difficile d’harmoniser tout ce monde…

     

    -       Effectivement, surtout quand on entend de la bouche de quelques-uns : « dans le rond-point, grâce aux soutiens, on mange mieux que chez nous ».

     

    -       Oui… ça interroge sur la difficulté de décrocher pour retourner s’isoler dans la misère.

     

     

     

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  •  

    Salut Baptiste ! Les taxes sur le carburant sont partagées, puisque les uns paient les autres non ?

     

    -       Exactement ! La France d’en haut – pour le plaisir - voyage par voie aérienne avec du kérosène détaxé, et la France d’en bas – pour se rendre à son travail – se déplace avec du carburant dont la taxe augmente régulièrement. Et le but serait de nous faire croire qu’il s’agit de provoquer une baisse de la consommation alors que les transports aériens, gros pollueurs, augmentent sans cesse.

     

    -       En fait il faudrait inciter la France d’en bas à réduire suffisamment la consommation de produits pétroliers, pour que la France d’en haut puisse continuer à augmenter le volume des transports aériens.  Bon voyage…

     

    (https://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/17217/reader/reader.html#!preferred/1/package/17217/pub/24756/page/8 )

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires